1802

1926-2016 … 90 années solidaires...

1916

Au mitan du premier conflit mondial, un vaste mouvement voit le jour au sein du monde enseignant pour prendre en charge les orphelins de guerre.

Dans un contexte politique passionné, l’école publique et ses maîtres n’entendent pas laisser au seul clergé, le monopole des œuvres caritatives. Cette vaste mobilisation donne naissance au Mouvement des Pupilles de l’École Publique qui ne deviendra association que le 30 mars 1926. Soutenue par le Ministère, son président n’est autre que l’Inspecteur d’Académie Oscar Auriac.

Le but affiché est clair : venir en aide aux orphelins de guerre, aux pupilles de la Nation, aux orphelins ordinaires ainsi qu’aux enfants abandonnés. Les enfants médicalement défavorisés sont aussi pris en compte.

Dès sa création, l’association ouvre l’aérium d’Andernos puis en 1929 l’École de Plein Air de Tenet à Mérignac.

Organisée en comités cantonaux, l’œuvre des Pupilles lance son bulletin départemental, édite des ouvrages et inaugure en 192I sa première grande kermesse annuelle qui se tiendra jusqu’en 1991 au Parc Bordelais.

Le Sou des Pupilles est collecté dans les écoles alors que les dons en nature vont alimenter le « Vestiaire des Pupilles. »

Des milliers d’enfants sont pris en charge avant la Seconde Guerre Mondiale. Ils découvrent soit à la campagne, soit sur le Bassin d’Arcachon, un régime scolaire idéal fondé sur l’éducation physique, morale et intellectuelle.

Après-guerre, l’action s’adapte lentement aux besoins.

Témoignages des mutations, en 1974, l’aérium d’Andernos se scinde d’une part en classe de découverte et d’autre part en Institut somato-psychologique.  Autre signe, l’œuvre du Vestiaire s’arrête en 1991.

Le patrimoine et les activités s’élargissent. Les aides évoluent et s’adaptent aux besoins déterminés par le contexte socio-économique et non-plus par les blessures des conflits armés.

2016

Aujourd’hui, les PEP 33 s’inscrivent dans le champs des entreprises de l’économie sociale et solidaire. 

Elles affirment avec conviction leurs valeurs républicaines.

Association d’éducation populaire, sa volonté est d'agir pour une émancipation permettant l’accès de tous à l’ensemble des droits du citoyen.

2018 : Les PEP 33 ouvrent leurs portes à l'Aide Sociale à l'Enfance
L'association sollicitée par le CDEF (Conseil Départemental Enfance et Famille) fin 2017  a répondu favorablement à l'appel lancé pour l'accueil de jeunes mineurs non accompagnés dans le cadre de l'ASE sur le site du Centre de Mer d'Andernos les Bains.
Immédiatement, les PEP 33 ont mis tout en oeuvre pour organiser et aménager les espaces d'hébergement nécessaires. Des nouvelles structures ont également été créées, d'autres rénovées pour une mise à l'abri adéquate et qualitative. 
Outre l'hébergement, l'association des PEP 33 assure la restauration avec une attention particulière aux habitudes culturelles et aux pratiques culinaires des pays d'origine.
Aussitôt, une association de bénévoles s'est créée pour offrir à ce groupe de jeunes un soutien scolaire indispensable. Aide aux devoirs, apprentissage de la langue française...  pour cles collégiens mais également ceux inscrits en CFA.
Un premier contrat d'apprentissage en tant qu'Agent de maintenance au Centre de Mer a été proposé à l'un d'entre eux. Il a donc rejoint l'équipe PEP !

Un peu plus loin à Mérignac, le site du domaine de Tenet  est également dédié à l'ASE par le biais de l'association EMMAÜS jusqu'en 2021.